Mar 17

Installation de Alfresco Community 4.2.c avec MySQL sur Ubuntu Server 12.04 LTS

Alfresco with MySQL

Alfresco with MySQL

Le leader Open Source de la gestion et d’archivage électronique de documents (GED) Alfresco est-il encore à présenter ? Si oui ben faites un tour sur le site de Alfresco : http://www.alfresco.com.

Pendant que vous y êtes, téléchargez la dernière version de Alfresco Community (à l’heure actuelle c’est la 4.2.c) pour Linux 64 bits sur la page : http://wiki.alfresco.com/wiki/Download_and_Install_Alfresco.
Lien direct vers le téléchargement : https://process.alfresco.com/ccdl/?file=release/community/build-04576/alfresco-community-4.2.c-installer-linux-x64.bin. Copier le fichier alfresco-community-4.2.c-installer-linux-x64.bin dans /opt.

Depuis la version 4.0 (je pense…), Alfresco utilise par défaut le SGBD PostGreSQL (qui n’est pas mal!) et donc son connecteur, du moment que nous souhaitons utiliser le SGBD MySQL il faut télécharger la dernière version de son connecteur (la 5.1.24 à l’heure actuelle) sur cette page http://dev.mysql.com/downloads/connector/j/, le dé-zipper et copier le fichier mysql-connector-java-5.1.24-bin.jar dans le dossier /opt.

1. Installation

Si votre serveur n’a pas été installé avec l’option MySQL Server coché, installé le tout simplement avec la commande : sudo apt-get install mysql-server. Pour plus de sécurité tapez un mot de passe d’administration de la base de données.

Dans la suite je suppose que la base de données qui habritera notre GED sera alfresco et que le nom d’utilisateur d’administration de la base de données sera alfrescouser (il est déconseillé d’utiliser le compte root, qui gère toutes les bases de données du serveur, dans les applications particulières, toujours créer un compte d’administration par application).

1.1 Connexion à MySQL en ligne de commandes

Ouvrir le terminal, taper mysql -u root -p et entrez le mot de passe d’administration

1.2 Création de la base de données

CREATE DATABASE alfresco DEFAULT CHARACTER SET utf8 COLLATE utf8_bin;

1.3 Création de l’utilisateur qui gérera la BD

CREATE USER 'alfrescouser'@'localhost' IDENTIFIED BY 'motDePasseAlfrescouser';

1.4 Attribution des droits

GRANT ALL ON alfresco.* TO 'alfrescouser'@'localhost' IDENTIFIED BY 'motDePasseAlfrescouser' WITH GRANT OPTION;

1.5 Installation

cd /opt
sudo ./alfresco-community-4.2.c-installer-linux-x64.bin

Choisir l’option “Avancé” afin de remplir les paramètres de la base de données et renseignez les champs. Spécifiez les paramètres suivants pour la base de données:

Driver: org.gjt.mm.mysql.Driver
URL: jdbc:mysql://localhost/alfresco?useUnicode=yes&characterEncoding=UTF-8

Lorsque vous l’aurez spécifié et que le processus d’installation aura commencé, copiez le fichier mysql-connector-java-5.1.24-bin.jar précédemment téléchargé dans /opt/alfresco/tomcat/lib

C’est tout, ou presque… à la fin de l’installation si vous regardez votre base de données, vous constaterez qu’elle est vide, c’est au premier lancement de la GED (http://localhost:8080/share) que la BD est constitué, ceci prend un temps et “bouffe” toute votre CPU!

2. Problèmes rencontrés

2.1 Preview de documents (.doc, .pdf, .flv, .mp3)

J’ai constaté qu’il y a quelques librairies qu’il faut installer: libsm6, libxrender1 et libxinerama1 dans mon cas (sudo apt-get install libsm6, libxrender1, libxinerama1). Il peut en avoir d’autres, afin de connaître toutes les librairies manquantes tapez la commande dans le terminal : /opt/alfresco/libreoffice/program/soffice -nofirststartwizard -nologo -headless -accept=socket,host=localhost,port=8100,urp;StarOffice.ServiceManager
Il faut aussi penser à changer le ctl.sh du fichier de configuration en openoffice_ctl.sh pour LibreOffice.

2.2 Problème de CPU

Alfresco me prenait plus de 150% de CPU! Il faut dans ce cas adapter le “stack size -Xss” dans JAVA_OPTS (/opt/alfresco/tomcat/setenv.sh) en fonction des capacités de votre serveur.

2.3 Démarrage du service CIFS, service oh combien important!

Dans mon cas il m’a fallu installer Samba sudo apt-get install samba smbfs, puis modifier les ports comme suit dans le fichier fichier-servers.properties situé ici : /opt/alfresco/tomcat/webapps/alfresco/WEB-INF/classes/alfresco/subsystems/
fileServers/default/file-servers.properties

cifs.tcpipSMB.port=1445
cifs.netBIOSSMB.sessionPort=1139
cifs.netBIOSSMB.namePort=1137
cifs.netBIOSSMB.datagramPort=1138

Redémarrez Alfresco avec service alfresco restart, pour vérifier que le service CIFS a bien démarré tapez telnet localhost 1445

J’ai ensuite modifié les règles iptables comme suit (lisez cet article pour en savoir plus)
sudo su
echo 1 > /proc/sys/net/ipv4/ip_forward
modprobe iptable_nat
iptables -F
iptables -t nat -F
iptables -P INPUT ACCEPT
iptables -P FORWARD ACCEPT
iptables -P OUTPUT ACCEPT
iptables -t nat -A PREROUTING -p tcp --dport 445 -j REDIRECT --to-ports 1445
iptables -t nat -A PREROUTING -p tcp --dport 139 -j REDIRECT --to-ports 1139
iptables -t nat -A PREROUTING -p udp --dport 137 -j REDIRECT --to-ports 1137
iptables -t nat -A PREROUTING -p udp --dport 138 -j REDIRECT --to-ports 1138

3. Pour aller plus loin…

3.1 Personnaliser le design de Afresco Share

Choisissez tout d’abord le thème qui vous plaît dans l’espace d’administration, puis modifiez les CSS et les images en fonction de vos besoins, tout se trouve dans /opt/alfresco/tomcat/webapps/share/themes/{themeChoisi}/

3.2 Changer le File System Name et configurer le dossier par défaut

Le File System Name par défaut est Alfresco, ce qui est souvent embêtant. Ceci se trouve par défaut à la racine de notre système GED, les utilisateurs qui se connectent via FTP, CIFS ou même NFS ont donc plusieurs clics à faire avant d’arriver à l’espace documentaire de leur site. Dans mes projets j’ai presque toujours eu à créer un seul site pour les utilisateurs, il faut donc qu’ils arrivent directement à l’espace documentaire…
Pour personnaliser ceci modifier le Server properties file path en fonction de vos besoins: /opt/alfresco/tomcat/webapps/alfresco/WEB-INF/classes/alfresco/subsystems/fileServers/default/file-servers.properties

3.3 Personnaliser les messages mails générés par Alfresco

Vous voulez vos propres mots et vos propres liens dans les messages générés par votre système, eh ben rien de plus normal! Modifiez les fichiers nécessaires dans /opt/alfresco/tomcat/webapps/alfresco/WEB-INF/classes/alfresco/messages/

3.4 Couplage Alfresco <==> Liferay pour réaliser un portail Intranet complet

Alfresco est une application de gestion et d’archivage électronique de documents. Plusieurs fonctionnalités de travail collaboratif ont été ajoutées dans les dernières versions, et l’interface Alfresco Share nous permet déjà de faire pas mal de choses. Seulement ceci reste très loin des fonctionnalités que l’on attend d’un portail Intranet ou Extranet comme Liferay. Heureusement il est possible de coupler les deux applications afin d’avoir un système abouti de portail collaboratif. Lire ce tutoriel d’intégration de Liferay 6.1 et Alfresco 4.2 pour voir comment le mettre sur pied.

4 pings

  1. […] Suivre ce tutoriel. Il est préférable d’installer le serveur Tomcat à part, et d’utiliser un port différent que 8080 (utiliser par exemple 8081) pour Alfresco. […]

  2. I love your blog

    I have read this article and enjoyed it

  3. […] For further tips in configuring Alfresco (CIFS, CPU, previews, etc.) have a look at this blog post. […]

    • Website on 30 November 2014 at 14 h 22 min

    Website

    Heya! I just wanted to ask if you ever have any issues with hackers? My last blog (wordpress) was hacked and I ended up losing a few months of hard work due to no back up. Do you have any solutions to stop hackers?If you want to see more about How to b…

Comments have been disabled.